Publié le 29 mars 2019 - Mis à jour le

Soutien aux projets d'insertion

Le Conseil départemental est gestionnaire d’une enveloppe du Fonds Social Européen (FSE) pour soutenir des projets d’insertion. 

 

Appel à projet du Conseil départemental

Le Conseil départemental est gestionnaire d’une enveloppe du Fonds Social Européen (FSE) 2014-2020 pour soutenir des projets d’insertion. Le dispositif REACT EU s’inscrit dans la même lignée et vise l’accompagnement des personnes les plus impactées par la crise engendrée par la pandémie de COVID-19

En réponse à la pandémie de Covid-19 la Commission européenne a lancé en mai 2020 un plan de relance, le dispositif REACT EU de 750 milliards d’euros pour réparer les dommages causés par la crise et soutenir la relance dans les Etats membres. Le dispositif REACT-EU, acronyme de « Recovery Assistance for Cohesion and the Territories of Europe » (soutien à la reprise en faveur de la cohésion et des territoires d’Europe) vient apporter un appui financier supplémentaire et exceptionnel de 47,5 milliards d’euros, en réabondant certains programmes 2014-2020 de la politique de cohésion, dont le Fonds social européen, afin d’assurer une reprise de l’économie européenne.

Par conséquent, le dispositif REACT-EU relève du Programme Opérationnel National FSE 2014-2020 et s’applique dans les mêmes conditions. Il vise à soutenir des projets d’insertion, de lutte contre la pauvreté et de promotion de l’inclusion.

 

 

 

Le Fonds Social Européen (FSE) : objectifs et intervenants

 

BON A SAVOIR

La plateforme « Elios » permet la détection et le signalement des risques de fraude : https://www.plateforme-elios.fse.gouv.fr/

Les autorités de gestion ont également accès au logiciel ARACHNE.

Exemple d’action financée par le FSE et portée par le Département

Les équipes insertion des UTAS (unités territoriales d’action sociale) de Saint-Quentin, du Saint-Quentinois et de Soissons (Conseil départemental) tirent un bilan positif de l’action « correspondants-coordinateurs de parcours des bénéficiaires du RSA » cofinancée par le FSE.

En 2017, elles ont expérimenté ce suivi renforcé des bénéficiaires du RSA. Fort de son succès, cette action a été déployée sur les territoires de Laon et La Fère en 2018. L’objectif est simple : renforcer le suivi des bénéficiaires du RSA à chaque étape de leur parcours d’insertion et sécuriser leurs démarches vers une insertion professionnelle durable en évitant ainsi les ruptures de parcours.

En 2017, 700 bénéficiaires du RSA ont été suivis. L’ensemble du département sera couvert dès 2019.

Stéphanie Lecry de Saint-Quentin a bénéficié d’un suivi renforcé : « Au RSA avec 3 enfants, j’avais peur de sortir de chez moi. J’ai suivi un atelier de resocialisation puis bénéficié d’une formation découverte des métiers avec la Région et fait des stages en entreprise. Sans permis, c’est la course mais je sais pourquoi je me lève le matin ! Les actions d’insertion m’ont vraiment aidée : j’ai des projets et je n’ai plus peur ! »

L'Europe s'engage en Hauts-de-France

« Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national “Emploi et Inclusion“ 2014-2020 ».